Pourquoi manger local ?

Manger « local », cela veut dire privilégier l'achat et la consommation d'aliments frais ou transformés produits à proximité plutôt qu'à l'autre bout du monde, des aliments dont on connaît la provenance et même, parfois, les producteurs. Lorsqu'ils passent directement des mains des producteurs (ou de transformateurs) à celles des consommateurs, ou qu'un intermédiaire, tout au plus, est impliqué, on parle alors de mise en marché en circuit court. Dans la plupart des initiatives visant à développer la mise en marché en circuit court, on vise également une proximité géographique entre lieux de production et de consommation. Ils se trouvent alors dans un même territoire (municipalité, région, province) ou à l’intérieur d’une certaine distance, par exemple 50, 100 ou 150 km. Ainsi, les expressions «alimentation locale» ou «alimentation de proximité» renvoient à une mise en marché en circuit court, à une distance réduite entre lieux de production et de consommation ou à une certaine proximité relationnelle entre producteurs et consommateurs.

2014 © Manger Local Québec
Illustrations par Anorak Studio